dimanche 8 février 2009

34 ans.




Et oui, le temps passe vite; déjà 34 ans(le 16 février)!

Qu'à tu fais de ta vie jusqu'ici? que vas-tu faire maintenant? Les questions classiques, quoi...

Surtout ne pas essayer d'y répondre et foncer dans le tas! ah ah...

Voici la page que je vous montrais un peu avant à l'état de construction. Et alors me direz-vous? Oui, en effet, UNE planche au hasard dans un album qu'est-ce que c'est dans un album? Vraiment pas grand chose. Ca ne représente pas la BD. Je regardais dérnièrement Hugo Pratt et bien certaines pages sont pratiquement vides; aucune action, aucun décor et seulement des têtes de personnages en train de causer avec des bulles énormes. Et pourtant ces planches ont leur utilité dans le recit même si on sent que le dessin y est quasiment inutile.

Ah, heureusement qu'il y a le comics pour nous en foutre plein la poire!

Sinon, par rapport à ce que disait Vincent quand il a reçu un"pas mal" lorsqu'il a montré ses travaux à Frédéric; c'est sûr que ce n'est peut-être pas très agréable mais je crois qu'être toujours franc ne l'est pas non plus. Car au fond, on le sait mieux que les autres ce qu'on vaut, non?

Je dis ça parce que bon, il m'était arrivé un truc dans le genre; un de mes proches parents(plus âgé) qui étais venu me voir pour me dire que ma BD(la première) il l'avait trouvé mauvaise.

Voilà. Oui, d'accord. Mais mon pote je le sais bien que c'est pasbon ce que j'ai fait. Tu crois que je suis pas au courant? J'ai passé presque un an dessus, mec. A quoi ça sert que tu viennes me dire ça? Tu dois sûrement être persuadé que ça va m'aider? Qu'en tant que mec qui à plus d'expérience tu as un "rôle" à jouer qui est de dire franchement les choses? Qu'est-ce que tu veux que je te réponde si tu me dis ça? Bah, j'ai rien à répondre...Tu veux que je te dise que je suis une merde? C'est ça? Du coup c'est toi qui me fait de la peine, mec, parce que je peux vraiment rien répondre. Et tu te retrouves tout seul avec ta "franchise"mec. Alors machin, si tu veux me faire plaisir, garde tes commentaires super francs en pensant que me montrer mon caca ça va me faire évoluer...Parce que j'en ai pas grand chose à faire.

Bah, non, mec. Moi j'en veux pas de ta franchise. Ca me sert a rien. Je suis tout seul pour avancer et ca ne m'interesse pas de savoir que t'as pas aimé ce que j'ai fait. Moi, une fois que j'ai finis mon livre, c'est terminé, c'est plus à moi, j'ai pas envie de m'expliquer. Démerdez-vous avec vos propres interrogations, avec vos propres émotions.

8 commentaires:

Vincent L a dit…

Puisque je suis cité dans ce blog, je me sens un peu obligé de répondre...
Ben, je n'ai jamais écrit nulle part que l'absolue franchise devait être la norme, parce qu'alors les relations sociales seraient un enfer.
Je suis moi-même capable de la plus sordide hypocrisie quand je sens que mon avis n'apportera rien, ou abimera inutilement nos relations.
Le type qui est venu te voir pour te dire que ta planche était à chier et rien d'autre (?) a été, ce jour-là, un bel enfoiré ( même s'il ne l'est pas les autres jours ).
Relis bien ce que j'ai écrit à Martin : Un ami se doit d'une certaine franchise QUAND ELLE PEUT AIDER ! Or nous sommes dessinateurs nous aussi, évoluant dans des conditions similaires, et aspirant aux mêmes réussites. Nous sommes donc les mieux placés pour nous soutenir les uns les autres quand on voit venir un problème.
Je ne me permettrais jamais le moindre commentaire si je ne pouvais argumenter mes doutes ni proposer aucune piste.
Visiblement, Martin l'a reçu ainsi. J'espère en tout cas.

Boilet, j'aurais vraiment aimé qu'il ne me dise rien ce jour-là ( en fait il m'a écrit ce "pas mal" ! ) parce que j'ai subitement compris que :
1- il n'aimait pas.
2- il n'avait aucune envie de m'aider et se foutait royalement de mon travail.
Je crois que c'est cette dernière constatation qui m'a le plus blessé.
Mais c'est ma faute aussi, j'attendais beaucoup d'un type qui au fond n'était pas capable de donner. Et quand il le faisait, c'était toujours très calculé.
Frédéric, c'est à la fois l'une de mes plus belles rencontres et l'une de mes plus cruelles déceptions.

Quant à la 2e partie de ton texte, sur ton manque d'assurance, là le problème semble plus profond.
A voir maintenant si tu te sens assez fort pour soutenir le regard des autres sur ton travail. Dans le cas contraire, ce blog est une mise en danger permanente.
Ça peut te booster aussi.

Bon alors, pour être franc : cette planche est vraiment à chier.

Pffrrr hi hi... non je déconne.
Suis-je taquin.
J'aime beaucoup l'ambiance, la fluidité, et le dessin. Du joli travail. ET JE LE PENSE !

Mais quand même, le héros a une grosse tête.
( ah bon je l'ai déjà dit !? )

Bon courage

Tokyoland a dit…

OK, je comprends. Je conçois que face à un manque volontaire de commentaires de la part d'un "aîné" avec qui on a des rapports plutôt amicaux, on soit deçu ou abattu. C'est plutôt normal comme réaction.
Sinon,la persone ayant critiqué la BD (dont j'étais le desinateur)en question n'a rien critiqué du tout en fait mais s'est contentée de dire que l'ensemble était mauvais.
Qu'on critique une planche; aucun problême. Ce n'est qu'une "pièce" de la machine.J'ai fait des planches bancales, mal composées, pressé par le temps, stressé, j'ai mal choisi mes angles de caméra, etc: OK. Pas de problême, ce sont des erreurs techniques, je peux accepter des avis. Mais dire juste; tout ce que t'as fais est mauvais( même pire; c'était un truc du genre: quelqu'un qui l'a lu m'a dit que c'était mauvais), dire ça, je ne vois pas à quoi ça sert.
Qu'on n'aime pas, je peux comprendre, c'est normal. Mais aller vers le gars qui l'a fait et le lui dire; mystère.
Vous êtes libres d'acheter ou non les copains. Vous êtes en Fance; vous pouvez même feuilleter voire lire un passage du livre avant de payer. Alors, désolé, mais je ne fais pasde service après-vente.
Tout ça pour dire qu'à un moment, j'ai arrêté de montrer mes planches aux pros: entre un "ça à l'air intéressant" complètement bidon, un "25 ans? Hum, c'est déjà un peu tard pour commencer" et autres commentaires, j'ai eu ma dose. Donc, à partir d'un moment, il faut choisir de continuer sans écouter les autres.

andré a dit…

Ce qui est sûr, c'est que tu as trouvé ton style, un style proche du comics qui te correspond bien. J'espère que le scénario sera aussi bon que le dessin. Que tu as prévu une chute, une fin, une non-fin... qui laissera un bon gout dans la tête après avoir refermé l'album (une sorte de persistance rétinienne, mais au niveau de la mémoire, du ressenti)... comment je te mets la pression... Tu nous disais que le secret d'une bonne histoire, c'est d'avoir un pic d'émotion à un certain moment de l'histoire, ça c'est toi qui me l'a appris, donc j'ajouterais cette idée pour pouvoir être content de son boulot. Puis qu'une des question qui nous angoisse tous est "comment ce faire remarquer (soit comment faire une bon livre) parmis le nombre toujours croissant de sorties d'albums, souvent moyens souvent décevants... ? " Cette idée concernnant une bonne fin, donc.... c'est essentielle je crois. (1. le rythme, 2. le pic emotionel, 3. la conclusion/chute/points de suspensions).
Sinon on sent dans ce post, que tu as été blessé. Ne regarde pas trop en arrière Ben, ce que tu as fait méritait d'être fait, malgré les faiblesses que contenaient ces 2 albums. Albums qui t'auront permis de te mouiller, et d'entrer professionnellement dans le monde de l'édition. Etape importante, qui n'est pas des plus simples à franchir. Bon courage pour la suite !

andré a dit…

Ah ouais, Bon anniversaire alors ! 34, et déjà publié, salaud !

Anonyme a dit…

Oui, enfin je dis que je crois savoir comment faire une bonne histoire mais cela reste theorique pour l'instant. Je ne sais pas encore si j'en suis capable. Ne venez pas me voir pour me dire: "Oh l'autre, he, il avait dit qu'il savait comment faire une BD et son truc c'est nullleu!". Donc je prefere le dire maintenant; je dis n'importe quoi pour faire croire que je me la pete parce que je connais 1 ou 2 trucs en BD mais en fait je suis un gros baratineur, un gros branleur et je n'ai aucune inspiration, aucune maitrise du scenario. Je fais style je suis sur de moi mais en fait je pue la trouille et le manque d'assurance( tu avais raison Vincent). J'ai juste eu un peu de chance; j'ai reussit a tromper des editeurs en les persuadant que je pourrai faire un livre".
Petite mise au point genre"je suis une merde"un peu a la japonaise.

andré a dit…

Bon, j'espère que tu exagères dans l'autre sens maintenant... En tout cas j'aime bien ton nouveau style, très classe. Et puis de toute façon, si ton album est trop nul, ce sera facile de te rayer de ma liste d'amis.
Benreiss (postier)-delete- et hop !
Vas-y dégage ! ... des dessineux de BD boutonneux , y'en a dix mille comme toi ! (musique heavy metal) ah ah ah ! ;-)

Anonyme a dit…

Hé hé hé! Bon, et sinon on aimerait bien lire tes nouvelles aventures au Japon sur ton blog. Car tu publies les aventures du voyage sur Mars sans nous en avertir! Allez, raconte-nous tes exploits de prof de dessin!

Marutan a dit…

En lisant ta note, j'ai cru à un moment que tu blaguais tellement tu en rajoutais dans le registre "loser / frustré de la life" mais tu étais bien sérieux !
Ca par exemple, ça a dû être un putain de coup dur d'affronter la critique de ce mec. Je m'apprêtais à te dire "euh mec il faut savoir encaisser la critique, on n'a plus 13 ans", mais après avoir lu les commentaires, EN EFFET, si ce mec est venu juste pour te dire que ta BD était mauvaise, c'est archi con et archi nul. Faut vraiment être ou stupide ou avoir sciemment envie de nuire pour se limiter à un tel type de commentaire...
Me concernant, les remarques de Vincent sur mon travail récent et de Clément (par mail) sur ma pin up "mère Noël" qu'il trouvait pas terrible, ça m'a bien motivé parce ce que dans les 2 cas, c'était des critiques constructives qui m'ont permis de me rendre compte de certains trucs et donc d'avancer.
Vincent, je comprends très bien ton sentiment face au "pas mal" lapidaire du Grand Schtroumpf. Ben et André sont déjà allés au casse-pipe aussi... Je me demande si mon blocage BD ne vient pas en partie de la peur de lui montrer mon travail et de recevoir le même genre de bourre-pif dans la face... Bon je crois que je ne vais tout simplement rien lui montrer ^^