lundi 2 février 2009

La fnac

Comme j'ai egare pour le moment ma carte de bibliotheque(je n'ai eu le temps d'emprunter qu'un seul bouquin!), il m'arrive d'aller etancher ma soif de nouveautes a la fnac.
Cet aprem donc, je suis sans vergogne alle bouquiner 3 BD a la fnac. Et 3 bonnes BD en plus. J'en ai lu 2 integralement, la 3eme etant trop longue a finir. Toutes les 3 etaient excellentes. Je commence dans l'ordre de mes decouvertes.
L'avant-dernier Dupuis et Berberian(celui d'avant Boboland): "Un peu avant la fortune". Superbe technique de dessin que je suis impatient d'experimenter, style pierre noire ou fusain. L'histoire de J.C.Denis est bien huilee. Tres cool. Aller voir les planches sur leur site: http://www.duber.net/index1.htm En plus, la mise en couleur est tout simplement parfaite(by Ruby).
La deuxieme: "Blotch Oeuvres complètes" de Blutch. La, non seulement le dessin nous fait sentir tout petit mais l'histoire est bien la pour nous rappeller a l'humilite. Blutch utilise d'ailleurs peut-etre son personnage pour se vidanger la tete! Pour ceux qui ne connaissent pas, Blotch est un peintre mediocre et hautain qui croit etre LE grand dessinateur comique de Paris. Il est d'une pretention et d'une lachete sans egale. C'est tres humain, tres vrai et parfois si proche de nous que ca donnerait presque la chair de poule.
Le troisieme que je n'ai pas pu terminer: "No Comment" par Ivan Brun. Sans dialogue. Dessins un peu manga(references a Otomo et aux environnements asiatiques qu'il a l'air d'apprecier-voir "Otaku" avec Lionel Tran) avec couleurs un peu naives. Il faut parfois passer plus lentement sur certaines cases comportant des rebus pas toujours faciles a piger du premier coup. Je vous rappelle en passant que le King de la BD muette est pour moi Thomas Ott. Ce que j'aime c'est qu'on est en plein dans l'esprit underground. Il y a une grande sensibilite pour l'environnement urbain et sa forte influence, souvent mauvaise, sur les humains que nous sommes. On y retrouve une denonciation crue et directe de la connerie humaine(si,si, vous l'etes un peu aussi parfois, oui vous!); le fric qui rend cretin et dangereux, l'attirance animale pour le morbide, le mepris des faibles, l'incapacite de l'homme a se derober a son tragique et pitoyable destin. C'est Punk, c'est Berurier Noir en BD. Attention, les personnages ont des grosses tetes!
Et pour finir, je vous rappelle egalement que le monsieur fait de la peinture: http://terrenoireeditions.chez-alice.fr/p_iva1.htm

1 commentaire:

Marutan a dit…

Je vois que Monsieur a bon goût !
Le Duber, je l'avais acheté (oui moi j'achète les BD en vrai bourgeois ^^) l'été dernier en France et j'ai été moi aussi super convaincu par cet album. En fait j'ai même été agréablement surpris car j'ai trouvé les derniers Monsieur (Messieurs) Jean de moins en moins bon, et les Henriette carrément ennuyeux. J'étais super fan à l'époque de la sortie des tomes 2 et 3 de M. Jean et leur superbe "Journal d'un album"" et "La théorie des gens seuls".
Pour Blutch je suis aussi admiratif devant son génie graphique. Ce qui est chouette c'est qu'il me reste plein de BD de lui à découvrir.
Allez jeter un coup d'œil sur LibeLabo.fr y a un reportage de 15 minutes sur lui.
Pour Yvan Brun ... Hmm oui c'est pas mal ;-)